Comment se débarrasser d'un sarcoïde récalcitrant ?

Avant-propos : ce récit est issu de mon expérience et ne peut être considéré comme un conseil vétérinaire et professionnel. Chaque cas est particulier,  ne vous affranchissez jamais d'un avis vétérinaire sur les problèmes de santé de votre compagnon.

Depuis 6 ans que Montmurat m’a rejoint, il a une petite verrue qui n’avait pas évolué à l’intérieur de la cuisse droite. Tous les ans, le vétérinaire contrôlait ce qu’il avait identifié comme un sarcoïde bénin. Cette verrue ne posait pas de souci tant qu’elle n’évoluait pas. Or, au cours de l’année 2014, elle n’a cessé de croître jusque prendre cinq bons centimètres de diamètre et une bonne épaisseur.

Le vétérinaire renonçait cependant à toute intervention, dans la mesure où le sarcoïde se trouvait sur le chemin d’une veine. J’ai donc essayé de m’en débarrasser selon des méthodes naturelles.

Voyez l’évolution de la verrue en 6 étapes :

Evolution sarcoide

  1. 7 janvier 2015 : état de la verrue avant tout traitement.

La verrue est gonflée et grasse. Elle présente plusieurs gonflements compactés.

  1. 28 janvier 2015 : verrue après magnétisme.

Au cours des dernières années, j’avais essayé quelques traitements d’huiles diverses selon conseils de professionnels de l’équitation sans succès. Je choisis donc de faire venir Brigitte, magnétiseuse et énergéticienne. Le récit de ses interventions est contenu dans ce post.

Après le passage de Brigitte, la verrue semble asséchée et inactive. Cependant elle résiste, en restant crochée à la peau.

  1. 2 mars 2015 : traitement local.

Pour aider à faire tomber cette verrue, j’applique tous les jours la lotion d’AJC Nature Huile anti-verrue.

La composition de cette huile est la suivante :

Huiles Végétales de Pépins de raisin (Vitis vinifera), de Tournesol oléique (Helianthus annuus), de Colza (Brassica napus).
Huiles Essentielles de Niaouli (Melaleuca quinquenervia) et Essence de Citron (Citrus limonum)

Petit à petit, les mini-sarcoïdes périphériques tombent naturellement. Cependant, le plus gros sarcoïde demeure et semble même gonfler.

  1. 12 mars 2015 : traitement de fond.

Je suis les conseils d’AJC Nature en entamant une cure de vitamines et oligo-éléments. En effet, les sarcoïdes sont souvent dus à un dérèglement interne. Je commence la cure Ail Semoule et Fenugrec.  Cette cure prépare par ailleurs très bien Montmurat à sa mise au pré estivale par la prise d’ail, répulsif naturel des mouches.

Parallèlement, je stoppe les applications d’huile anti-verrue qui semblait brûler un peu la peau autour du sarcoïde.

Le mélange en poudre d’AJC Nature a les vertus suivantes :

- Naturellement riche en 33 composés sulfureux, 17 acides aminés, germanium, calcium, cuivre, fer, potassium, magnésium, sélénium, phosphore, zinc et vitamines A, B C et E.

- Active et stimule le processus digestif.

- Fluidifie les sécrétions respiratoires.

- Améliore le fonctionnement des voies respiratoires.

- Effet purificateur du sang et des intestins.

- Effet répulsif sur les insectes (présence d'allicine dans l'ail).

- Favorise le drainage des toxines.

- Favorise la reminéralisation de l'organisme.

- Favorise la remise en forme de votre cheval.

- Tonifiant.

- Aide à renforcer le système immunitaire et les défenses naturelles.

  1. 6 mai 2015 : la chute du sarcoïde.

Enfin !! J’arrive un soir et je constate que le plus gros sarcoïde est tombé dans la journée, marquant une petite cicatrice. Je continue le traitement d’Ail et Fenugrec pour un total d’un mois.

  1. 29 mai 2015 : fin de cicatrisation.

Après 1 mois de traitement de fond, Montmurat retrouve enfin une peau quasiment sans cicatrice !!! Quelle victoire !

Publié par Audrey.

logo.jpg

×